LE CORRIDOR

art contemporain

Yohann Gozard

BIOGRAPHIE

Né à Montluçon le 16 novembre 1977
Vit et travaille à Sète et Annecy, enseigne à Montpellier
Photographe plasticien
Professeur de photographie à l'École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier (MO.CO. ESBA)

LA NUIT, UN ESPACE D’EXPERIENCES

…J’ai choisi de réaliser un échantillonnage de prises de vues issues de très long temps de pose réalisées en un même lieu, pendant différentes périodes du jour et de la nuit. La nuit dématérialise l’horizon et permet un travail de composition où seul quelques bâtiments, pylônes ou clôtures suffisent à circonscrire le cadre de mes images. Les éclairages nocturnes bouleversent radicalement la perception de l’espace et confectionnent de petits “îlot” de lumière(...). Si besoin, je réalise in-situ un travail minutieux sur la lumière en circulant dans l’image pour “déboucher” les ombres grâce à des éclairages de toute sortes. Le laps de temps vécu pendant le long déroulement des prises de vue se condense dans une seule image recomposée parfois à partir de plusieurs prises de vues et baignant dans une lumière improbable, aux antipodes de l’instant...

Yohan Gozard, 2015

DES NON-LIEUX COMME MOTIFS ET LIEUX D’ERRANCE

Yohann Gozard a fait de la nuit l’espace d’expériences contemplatives. De ces moments dans des territoires isolés se révélant sourdement dans la ténuité lumineuse, ou au contraire aux abords des villes dont les percées de lumière éclaboussent l’ordinaire, il en tire une matière qu’il revisitera et réinterprétera par la suite à l’atelier. Révélant ainsi mystères ou travestissement des espaces envisagés, il développe un travail qui explore les interdépendances entre le vu et le perçu.

Jean-Marc Lacabe

Usines désaffectées, friches industrielles, espaces péri-urbains en mutation, Yohann Gozard s’est choisi des non-lieux comme motifs et lieux d’errance. Il en réalise des images qui frappent par la richesse de leurs couleurs et le mystère de leur lumière. D’un semblant de normalité exsude un trouble qu’une lecture attentive n’arrive pas toujours à lever. C’est que l’artiste s’affranchit des codes traditionnels de la photographie pour projeter dans le cadre l’image mentale de son expérience temporelle des territoires explorés.

Jean-Marc Lacabe

EXPOSITIONS (SÉLECTION)

2019 De lumière en lumière, galerie Le Corridor, Arles [13] avec la peintre en volumes madé
2019 La cécité du tournesol, FRAC Occitanie Montpellier [34]
2018 Yohann Gozard, Office de Tourisme, le Somail [11], par le FRAC Occitanie Montpellier
2018 Nuits d’asphalte, festival “Itinéraires des photographes voyageurs”, Galerie D.X, Bordeaux [33]
2018 Interzone, Lycée Docteur Lacroix, Narbonne [11], avec le FRAC Occitanie Montpellier
2017 L’art c’est mon dada, Ateliers des Arques et médiathèques de Cazals-Salviac [46], par le FRAC Midi-Pyrénées
2017 Retour sur Mulholland Drive. Le minimalisme fantastique, La Panacée, Montpellier [34]
2016 Have blue, Galerie Vasistas, Montpellier [34]
2015 Le paradoxe de la nuit noire, Le Château d’Eau, Toulouse [31]
2015 La piscine, Espace Croix-Baragnon, Toulouse [31]
2014 Chronotope, Maison Salvan, Labège [31]
2013 Voyage au bout de la ville, Centre Culturel Paul Eluard, Cugnaux [31]
2012 Temps suspendu, Collège Stendhal, Toulouse [31], avec le BBB centre d'art

PRÉSENT DANS DE NOMBREUSES COLLECTIONS PUBLIQUES

LIENS

www.yohanngozard.com
www.yohanngozard.tumblr.com