LE CORRIDOR

art contemporain

Luca Gilli

BIOGRAPHIE

Luca Gilli (1965) vit et travaille à Cavriago (Reggio Emilia, Italie). 

Docteur en sciences naturelles de l’Université de Parme. Ses photographies ont été exposées dans différentes expositions personnelles et collectives en Italie et à l’étranger auprès d'institutions culturelles publiques et privées ainsi que dans des galeries privées. Plusieurs de ses oeuvres appartiennent à des collections privées et des musées de la photographie et de l'art contemporain italien et européen.

Blank

« … Comme la page blanche qui fait ressortir les caractères d’imprimerie, le blanc des images de Gilli est non seulement d’une infinie variété mais il peut servir d’écrin et de faire-valoir aux autres couleurs…  

… Ici et là, la surface blanche sans profondeur de ces espaces en chantier est perturbée par des points colorés : gaines électriques, taches de peinture, outils et instruments de chantier, éléments de mobilier… Tous ces motifs sans modelé ni volume, objets réduits à de simples silhouettes sans profondeur viennent scander l’aplat principal de la composition. Souvent incongrus ou insolites dans l’espace qui les entoure ils apparaissent comme rapportés et sans contiguïté physique évidente avec leur environnement. Évoquant la manière de dessins d’enfants ou de certains collages ou photomontages, ces éléments renforcent l’ancrage graphique de ces images tout en accentuant leur irréalisme.

Que cette entreprise de destruction par la lumière de l’espace perspectif traditionnel soit accompli dans un lieu en construction n’est pas le moindre des paradoxes. Les images de chantier nous parlent le plus souvent d’histoire et de progrès. Bouleversant l’esthétique souvent rassurante qui est la leur – celle d’un espace en devenir qui porte en soi sa finitude et son achèvement futur – les vues de Gilli proposent un autre espace dans lequel irréalité et immatérialité se conjuguent et se confondent. Un espace où le blanc hygiénique d’une certaine architecture contemporaine se mue en un blanc transcendant, primordial. Un espace où l’excès presque aveuglant de lumière nous restitue comme une certaine innocence et une certaine naïveté du regard.

Quentin Bajac chef du cabinet de la photographie
Centre Pompidou et Musée national d’art moderne Paris

EXPOSITIONS (SÉLECTION)

2017 Silences - Galerie Le Corridor (Arles)
2016 Les chambres blanches - galerie Confluence, Nantes. 
2014 Samsãra à la galerie Confluence, Nantes
          Exposition personnelle à la galerie Weber & Weber, Turin (Italie)
2013 Exposition personnelle à la Galerie 10DUE, International Research Contemporary Art à Milan (Italie)
          Exposition personnelle à Lille Art Fair, Maison de la Photographie
          Exposition personnelle au Palais des exposition de Montechiarugolo (PR)
          Exposition collective Nuage au Musée Réattu, Arles
2012 Blank, exposition personnelle à la galerie Confluence, Nantes
          Blank, Art Paris Fair et à Milan Image Art Fair (France -Italie)
          Blank, exposition personnelle, galerie Claude Samuel, Paris
          Blank , exposition personnelle, Maison de la Photographie de Lille
2011 Menu du jour, exposition personnelle, au festival «Fotografia Europea», Reggio Emilia (Italie)
          Panthalassa, exposition personnelle, au Milan Image Art Fair (Italie)
          Blank, exposition personnelle, Rencontres Photographiques d'Arles
          The Absolute Landscape, exposition personnelle , Rencontres Photographiques d'Arles

PRÉSENTE DANS DES COLLECTIONS PUBLIQUES

LIENS

http://www.lucagilli.it/?p=collection